Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Y aller et se déplacer > Transports intérieurs

Comment se déplacer à Madagascar 

Madagascar est un très grand pays, plus étendu que la France continentale, et les possibilités pour se déplacer sont nombreuses, mais inégales. Pour de longs trajets dans un environnement inconnu, le voyageur recourra utilement à l’assistance d’une agence ou guide local. 

 

Par avion 

L’avion est le moyen le plus commode pour se rendre dans les villes éloignées de la capitale. 

 

Air Madagascar dessert diverses destinations intérieures, petites ou grandes villes, notamment Antsiranana, Majunga, Mananjary, Maroantsetra, Morondava, Nosy Be, Sainte Marie (Nosy Bohara), Sambava, Tamatave, Tananarive, Tolagnaro (Fort dauphin), et Toliara (Tuléar).

 

Pour tout vol sur le réseau intérieur, acheté en même temps qu’un vol long courrier ou régional (Afrique), Air Madagascar offre  une réduction de 30 ou de 20 % selon la provenance du voyageur. Ces réductions sont valables toute l'année, sur toutes les destinations du réseau domestique, en classe économique. Les personnes âgées de plus de 60 ans  bénéficient aussi d’une réduction de 30 % sur le réseau intérieur  

 

En train 

Le réseau ferroviaire de Madagascar date de l’époque coloniale. Il a été concédé  en 2003 à la société Madarail qui, avec l’aide étrangère, a entrepris à partir de 2005 une lente mais nécessaire réhabilitation de l’infrastructure (réparation des voies, reconstruction de gares,..) et plus récemment une modernisation de l’équipement utilisé (notamment la commande de nouvelles locomotive). Le programme de restauration s’étend sur plusieurs années. 

 

Madarail exploite les lignes 

 

-- de Tananarive à Tamatave (232 miles / 373 km), 

-- de Tananarive à Antsirabe (100 miles / 161 km), 

-- de Moramanga à Lake Alaotra (110 miles / 177 km),  

-- de Fianarantsoa à Manakara (102 miles / 164 km).  

 

Tant que la rénovation ne sera pas généralisée, la vétusté du réseau et du matériel restera cause de pannes et d’interruptions. Néanmoins, les voyages de Tananarive à Tamatave et de Fianarantsoa-Manakara, à travers de splendides paysages, des montagnes, des forêts tropicales et des villages pittoresques, présentent un intérêt certain, le second trajet cité demeurant en particulier un circuit touristique particulièrement prisé.  

 

Les haltes vous donneront l’occasion d’apprécier les produits locaux à prix raisonnables. 

 

En auto 

Se déplacer en auto est moins cher qu’en avion. Mais, exception faite de quelques routes nationales (ex : Tananarive - Toamasina, Tananarive – Fianarantsoa -Tulear ...), les routes malgaches ne sont pas en bon état. Les distances peuvent être très longues et les parcourir requiert souvent bien plus de temps que prévu.  

 

En raison notamment des encombrements, de rues étroites et des difficultés de trouver son chemin, conduire à Tananarive n’est pas aisé pour un touriste étranger. 

 

Certains sites (Tsingy de Bemaraha, ...) ne sont accessibles qu'en 4X4 et/ou uniquement en saison sèche.  
 

Les stations services sont assez rares en dehors des grandes villes. A Madagascar, on roule à droite. Le permis de conduire international est requis. 

 

Dans les grandes villes, il est possible de louer une voiture, un véhicule 4x4 ou un minibus, avec ou sans chauffeur. Il est souvent recommandé de louer le véhicule avec un chauffeur qui connaît les conditions locales et les itinéraires entre les différents endroits à visiter et qui, le cas échéant, sert de guide. Cela peut se faire même pour des visites de plusieurs jours. 

 

Des taxis sont disponibles dans toutes les villes importantes. Pour le trajet Tananarive – Aéroport d’Ivato, il faut compter une douzaine d’euros.  

 

Avant le départ, il faut toujours, en particulier pour les plus longs itinéraires, convenir du prix avec le chauffeur. Etant donné qu’à certains endroits, il est parfois difficile de trouver un taxi pour le retour, il est préférable dans ce cas de convenir avec le chauffeur qu’il vous attende ou qu’il viendra vous rechercher.  

 

A Tananarive et dans les grandes villes, une façon bon marché de se déplacer est le taxi collectif, appelé taxi-bé, sorte de taxi-brousse local.


 

En pousse-pousse 

Dans plusieurs villes et notamment à Tananarive, sauf là où le trafic ou le relief ne le permettent pas, vous avez la possibilité d’utiliser un pousse-pousse. Veillez à en louer deux si vous êtes chargés de lourds bagages. 

 

En taxi brousse 

Si vous avez le temps et si vous ne cherchez pas le confort, les minibus utilisés par la population locale pour les longs trajets, connus sous le nom de « taxi-brousse », sont un moyen de transport pittoresque qui permet en outre d’entrer en contact avec les gens et de découvrir le Madagascar « profond ». Ils sont parfois surchargés. 

 

Voyager en taxi brousse demande de la patience et, aux étapes purement touristiques où peu de Malgaches descendent d’un taxi déjà complet, il peut être difficile de trouver de la place pour repartir.  

 

Il est possible de traverser le pays en taxi brousse, par exemple en suivant la RN7 (Tana – Tuléar), trajet pour lequel il faut compter une journée, voire davantage. 

 

Dans tous les cas, faire l’expérience d’un déplacement en taxi brousse vaut la peine. 

 

En vélo (vtt) 

Durant la saison sèche, le vélo tout terrain peut être un bon moyen de découvrir les villages et les petites villes de Madagascar, à condition d’emporter le matériel nécessaire aux réparations. Dans les campagnes, il n’y pas d’infrastructure prévue pour les cyclistes qui opteront pour le camping, les pensions locales ou éventuellement le logement chez l’habitant.  

 

En bateau 

Madagascar a une longue tradition maritime et dispose de services de transports côtiers, tels que les ferrys reliant les principaux ports ou de simple transport en canoë entre les villages de la côte. Pourvu de s’assurer de la qualité du matériel, la location d’un yacht ou d’un catamaran avec équipage est un moyen original pour les touristes de se déplacer à Madagascar.


Antsiranana, Antsohimbondrona, Mahajanga, Toamasina (Tamatave), Toliara et Tôlanaro sont les principaux ports de Madagascar, Tamatave sur la côte Est et Mahajanga (Majunga) sur la côte Ouest étant les plus importants.

 

Hormis la partie navigable du Canal des Pangalanes, les cours d’eaux ne se prêtent guère au transport de touristes, mais conviennent plutôt aux activités de descente de rivières (rafting).

Des safaris en bateaux sont organisés sur le
Betsiboka et le Tsiribihina.


Même catégorie pour une autre destination

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2017 WillGoTo. Tous droits réservés.

Madagascar : Transports intérieurs, modes de déplacements et autres moyens de transport, Madagascar guide de voyage.