Annuaire et guide de voyage

Cambodge
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Cambodge > Photos et récits

A travers près de 200 photos, découvrez ci-dessous le Cambodge et, en particulier, le patrimoine archéologique d'Angkor, les villes de Siem Reap et de Battambang, les attractions de Phnom Penh - la capitale actuelle et la plus grande ville du pays, connue jadis sous le nom de Perle de l'Asie -,  les terribles sites des victimes des Khmers rouges, l'ancienne capitale d'Oudong, le lac Tonlé Sap et ses villages flottants ou sur pilotis, les canaux et les vestiges du Funan - le berceau de la civilisation cambodgienne -, sans oublier les stations balnéaires de Kep et de Sihanoukville. 

Vous y trouvez en outre des photos de Cambodgiens, de leurs festivités, et de leur vie quotidienne, mais aussi de la flore et de poivriers du Cambodge.

1. La ville de Siem Reap et l'immense site archéologique d'Angkor.


Angkor Wat (1)



 Angkor Wat (1)
 


Bayon  - Angkor Thom (1)


 Baphuon - Angkor Thom (2)


Angkor Thom (3)


Angkor Thom (4)


Petit circuit d'Angkor


Grand circuit d'Angkor


Citadelle des femmes



Rivière des mille lingas


Angkor (divers)


Siem Reap (1) - Musée


Siem Reap (2)


Siem Reap (3)


Siem Reap (4)


Siem Reap (5)


Du IXe au XIIIe siècle, l'empire khmer était une puissance majeure de l'Indochine. Initialement, sa capitale se trouvait au nord-est du lac Tonlé Sap, à Hariharalaya et la religion d'Etat était l'hindouisme. Au IXe siècle, la capitale fut déplacée d'environ 10 km, à Yaśodharapura, nom initial d'Angkor. En créant d'immenses réservoirs d'eau de rivières - les Baray - et tout un système de canaux et de digues, les Khmers parvinrent à éviter des inondations en saison humide et à disposer d'eau en période de sécheresse.
 
Au début du XIIe siècle, le roi Suryavarman II fit construire le temple-ville d'Angkor Wat et y installa sa capitale. A la fin du XIIe siècle, le roi Jayavarman VII repoussa une invasion des Chams et ensuite conquit le royaume de Champa (partie du Vietnam actuel) qui devint temporairement une province d'Angkor. A son apogée, le territoire de l'empire khmer s'étendait bien au-delà de celui de l'Etat du Cambodge actuel. Il incluait une partie du Laos, de la Thaïlande, du Vietnam et de la Birmanie.

Le roi Jayavarman VII fit construire une nouvelle capitale, Angkor Thom, non loin de l'ancienne et se convertit au bouddhisme mahayana (ou "Grand Véhicule"). À cette époque, la capitale khmère s'étendait sur 200 km² et disposait de près d'une centaine de temples. Elle a pu compter jusqu'à 1 million d'habitants.

Les décennies suivantes, les constructions continuèrent et l'hindouisme fut rétabli religion d'Etat au milieu du XIIIe siècle. Au siècle suivant le bouddhisme reprit le dessus sous sa forme theravada ("Petit Véhicule") Mais, en 1431, Angkor tomba aux mains du royaume d'Ayutthaya. La capitale khmère fut alors déplacée au sud-ouest du Tonlé Sap à Lovek, puis à Oudong. Mais, le pays fut longtemps l'enjeu de ses deux puissants voisins, la Thaïlande et le Vietnam.

Aujourd'hui, Angkor est un immense site archéologique. Il comprend en particulier une trentaine de temples majeurs et des centaines de vestiges couvrant 400 km² dans une forêt tropicale claire où la vie paysanne se poursuit. Souvent, les temples sont inspirés de la mythologie indienne repensée à la mode khmère avec une tour centrale représentant le mont Meru - la résidence des dieux - et tout autour la représentation de l'océan.

Siem Reap est la ville qui sert de base à bien plus de 1 million de visiteurs qui visitent chaque année Angkor. C'est aussi le siège du joli musée d'Angkor, des travaux des artisans d'Angkor et de spectacles de danse apsara.

2. Battambang et environs.

Battambang, appelée parfois la cité aux mille pagodes, est la deuxième plus grande ville du Cambodge. Elle est située au nord-ouest du Tonlé Sap sur l'axe routier entre Phnom Penh et la Thaïlande. La ville garde plusieurs constructions coloniales. Aux alentours de la ville, on trouve quelques attractions archéologiques, comme le Wat Banon et la colline sacrée Phnom Sampov, ainsi que le barrage et lac Kamping Puoy, oeuvre du travail forcé à l'époque des Khmers rouges.


Battambang


Maison khmère traditionnelle


Kamping Puoy
& Wat Banon


Phnom Sampov

3. Tonlé Sap et Oudong.

Le Tonlé Sap est situé dans une dépression au centre du Cambodge. Il est le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud-Est. En période sèche, ses eaux se déversent dans le Mékong par l'exutoire qui le relie au grand fleuve à Phnom Penh. Mais, phénomène exceptionnel, en période humide, le trop plein des eaux montantes du Mékong renverse le cours de l'eau et vient grossir le Tonlé Sap dont la dimension augmente considérablement.

Les inondations qui en résultent font du lac un milieu idéal pour la reproduction de poissons et les sédiments apportés fertilisent les terres. Le lac engendre une importante activité économique. Des villages flottants ou sur pilotis se sont installés, les premiers sur le lac, les seconds sur ses bords.

Au sud-ouest du Tonlé Sap se trouve Oudong. C'est là que la monarchie khmère s'établit pendant quasi 250 ans après avoir quitté Angkor puis Lovek et avant de s'installer finalement à Phnom Penh. La colline sacrée d'Oudong est une importante nécropole de la monarchie khmère.


Tonlé Sap (est)


Tonlé Sap (ouest)


Oudong (1)


Oudong (2)


 

4. Phnom Penh, capitale du pays.

Phnom Penh est la capitale et la plus grande ville du Cambodge. Elle est établie au croisement de 4 fleuves: le Mékong supérieur, le Tonlé Sap, le Mékong inférieur et le Tonlé Bassac. C'est sous l'impulsion des Français à l'époque de l'Indochine française que la ville s'est fortement développée.

Après les ravages causés par les Khmers rouges et la perte d'une très grande partie de sa population, la ville a repris son développement. Elle possède plusieurs attractions, dont le Palais Royal, la Pagode d'Argent, le Wat Phnom, le Marché central et le Musée national du Cambodge. On y visite aussi des sites conservés à la mémoire des victimes des khmers rouges: la prison S-21 et le charnier Choeung Ek.


Phnom Penh 
 Palais Royal


Phnom Penh
Pagode d'Argent


Phnom Penh
Wat Phnom


Phnom Penh
Musée


 


Phnom Penh
Divers


Phnom Penh
Marché central


Phnom Penh
Camp S-21


Choeung Ek
près de Phnom Penh


5. Le Sud du Cambodge et ses stations balnéaires.

Le sud du Cambodge est le berceau de la civilisation khmère. C'est le territoire de l'ancien Royaume de Funan, antérieur de plusieurs siècles au Royaume d'Angkor. Il en subsiste un ensemble de canaux et plusieurs sites archéologiques. On y trouve aussi des vestiges de l'époque angkorienne.

C'est dans cette partie du pays que se trouve aussi la région de Kampot, connue de longue date pour sa production de sels et de poivre. Mais, pour les touristes, le sud du Cambodge, ce sont surtout les plages des stations balnéaires de Kep et plus spécialement de Sihanoukville.
 
A Sihanoukville, le vacancier a le choix entre toute une série de longues plages de sable blanc, l'une aussi agréable que l'autre. Le Parc national de Ream, l'un des 7 parcs nationaux du Cambodge, est situé à 18 km au sud de Sihanoukville. Plusieurs îles se situent au large de Sihanoukville. Fort appréciées pour leurs plages souvent quasi vierges et pour leurs sites de plongée, la plupart de ces îles sont encore sous-équipées; mais elles offrent d'énormes possibilités de développement touristique.

Au nord de Sihanoukville, se développe le port de la ville. C'est le seul port en haute mer du Cambodge.

     
  -- Province de Takeo 

  -- Funan

  -- Kompong Cham


Kampot




Poivre de Kampot


Kep


Sihanoukville (1)


Sihanoukville (2)


Sihanoukville (3)


Parc national Ream


6. Population et flore du Cambodge.

La population du Cambodge est estimée à 15 millions d'habitants. Les jeunes âgés de moins de 25 ans forment la moitié de la population. Les Khmers sont l'ethnie dominante, constituant quelque 90 % de la population. Les Vietnamiens ne représentent que 5 % de la population, mais peuvent être majoritaires ou quasi dans certaines localités. La majorité de la population est bouddhiste ("Petit Véhicule"). La langue officielle est le Khmer.

Le pays est une monarchie constitutionnelle. Le roi actuel, Norodom Sihamoni, a été professeur de danse classique à Paris pendant plus de 20 ans. Le pays est divisé en 25 provinces.

Son économie est en plein développement et bénéficie de l'aide et d'investissements étrangers. Avec 2 millions de visiteurs étrangers par an, le tourisme et les investissements qu'il nécessite constitue une importante activité du pays.

La production agricole (en premier lieu celle de riz dont le Cambodge est exportateur et celle de caoutchouc), la pêche (le Cambodge étant le quatrième producteur mondial de poisson d'eau douce), l'industrie textile (y compris de nombreux ateliers travaillant en sous-traitance pour des firmes chinoises) et plus récemment la production de pétrole sont les principales autres ressources du Cambodge.


Cambodgiens


Vie quotidienne


  -- Festivités


  -- Rizières et vie
     économique


Flore du Cambodge


Liens

Cliquez ici pour consulter tous les liens vers les sites de récits de voyages et carnets de voyages au Cambodge.

Liens dans d'autres langues

                    
(12)(8)(4)(3)(14)

Même catégorie pour une autre destination

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2014 WillGoTo. Tous droits réservés.

photos Cambodge et récits de voyage Cambodge, album photos, carnets de voyage, Cambodge images, Annuaire de voyage et guide de voyage Cambodge