Annuaire et guide de voyage

Maurice
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Maurice > Photos et récits > Sud de l'île Maurice

Photos d'attractions au Sud de l'île Maurice: la Roche qui pleure, le Domaine de Saint Aubin, le golf Heritage Le Telfair et  l'usine de thé de Bois Chéri.

Roche qui pleure, Maurice
La roche qui pleure sur la côte sud de l'île Maurice

La côte sud de l'île Maurice se distingue de la plupart des autres côtes de l'île. Elle est plus sauvage. Les plages y sont moins belles et moins nombreuses. Sur plus d'une vingtaine de kilomètres, le littoral n'est plus protégé par une barrière de corail. Les eaux plus tourmentées du Sud ne se prêtent pas à la plongée sous-marine ni aux autres activités aquatiques. 

Cependant, à partir de 2004, sous l'impulsion d'un programme mauricien visant à développer le littoral par une offre de services touristiques intégrés, des complexes hôteliers et plusieurs ensembles de villas à louer se sont installés à Bel Ombre sur la côte sud de l'île. En même temps, des infrastructures de loisirs, dont un parcours de golf, y ont été créées.

Une nouvelle zone touristique s'est ainsi développée à Bel Ombre, avec ses caractéristiques propres parmi lesquels l'espace disponible et la tranquillité de l'endroit ne sont pas les moindres. Ces investissements sont bienvenus dans une région touchée par le déclin de l'industrie sucrière.

Bien avant ces aménagements, la côte sud de Maurice disposait déjà de quelques attractions et curiosités. Le parc animalier Vanille Réserve des Mascareignes (voyez ici les photos) en est un exemple remarquable.
 
Il y en a d'autres.
La roche qui pleure est un promontoire rocheux d'une dizaine de mètres de haut sur lequel viennent s'écraser les vagues de l'océan. L'eau apportée sur ces flancs par les vagues retombe, ruisselant comme un torrent de larmes. Le promontoire comportait jadis un rocher de forme humaine qui avait ainsi l'air de pleurer. C'est le poète Robert Edward Hart - qui vivait dans la région - qui lui a donné son nom. Entre-temps, ce rocher aurait été emporté par les flots. Subsistent les rouleaux de l'océan qui viennent se briser spectaculairement sur le promontoire.  

La roche qui pleure se trouve dans les environs de Souillac sur la côte sud de l'île. Pas loin d'elle se trouve la petite plage de Gris-Gris. Chacun de ces deux sites offre une vue panoramique sur l'autre. Le nom de Gris-Gris serait celui d'un petit chien domestique qui aurait jadis été emporté par les flots à cet endroit. 

Le Souffleur est une autre curiosité de la côte sauvage du sud de l'île: les vagues de l'océan qui frappent les falaises abruptes de la côte s'engouffrent dans une cavité sous la falaise et jaillissent par un trou à la surface comme un geyser. Sur la côte ouest de l'île de la Réunion au sud de Saint-Leu, on connaît un phénomène similaire dû à une cheminée créée par l'érosion de la falaise.

Plante de Vanille
Culture de la vanille du Domaine Saint-Aubin sur la côte sud de l'île Maurice.

Situé sur la côte sud de l'île Maurice, le Domaine Saint Aubin est ouvert aux visiteurs. Il se trouve à quelques kilomètres de Souillac. La visite comprend plusieurs parties: la Maison de la Vanille, une serre d'anthuriums (fleurs), un jardin d'épices, un petit parcours botanique, la Rhumerie Saint Aubin et la maison coloniale Saint Aubin.

Saint Aubin est la seule production de vanille de l'île Maurice.  La culture se fait sous serre couverte. La variété cultivée est la vanille Bourbon, comme c'est le cas à Madagascar et à l'île de la Réunion.

A la Maison de la Vanille, la culture de la vanille et le processus de production de ses gousses aromatiques sont expliqués par une vidéo, des illustrations et divers outils utilisés. Le visiteur a aussi l'occasion de voir quelques exemplaires de la plante mêlés aux anthuriums dans la serre voisine.


Les gousses de vanille sont cueillies vertes puis chauffées brièvement pour arrêter la végétation. Après, elles sont immédiatement étuvées cad maintenues au chaud entre des couvertures de laine dans des caisses pendant plusieurs heures de sorte qu'elles perdent leur eau et acquièrent leur couleur noire. Ensuite, les gousses sont séchées au soleil et à l'ombre pendant quelques semaines. Enfin, elles sont affinées en les mettant dans des malles fermées pendant huit mois durant lesquels l'arôme se développe. On en retire toutefois quotidiennement les gousses qui seraient en train de pourrir. Au terme de tout ce processus, les gousses de vanille sont prêtes pour le conditionnement et la vente. 

La Rhumerie Saint Aubin, située dans le même domaine, a commencé en 2003 la production de rhum agricole. Le rhum agricole est produit par distillation directe du jus de canne exclusivement alors que le rhum industriel est fait à partir de la mélasse dérivée de la production du sucre. 

Le jus provenant de la canne broyée est récolté dans des cuves où l'on ajoute de la levure. Après trois jours, sous l'effet de la fermentation, le liquide devient un alcool de 5°. Il est ensuite distillé par chauffage dans un alambic. L'alcool ainsi obtenu est de 80°. Ce taux est ramené au taux légal admis (40° ou 50°) par ajout d'eau, ce qui produit le rhum blanc. On obtient du rhum arrangé en y ajoutant soit du café (venant de Chamarel) soit de la vanille (provenant du Domaine) ou encore de la cannelle. Le rhum est ensuite vieilli dans des fûts de chêne pendant 2 ou 3 ans ou encore 8 ans pour le meilleur. La visite se termine par une petite dégustation dans la boutique de la rhumerie.


La seule autre production de rhum agricole sur l'île Maurice, la Rhumerie de Chamarel, est une plus grosse unité de production. Elle est située aussi au sud de l'île, à Chamarel. Elle se visite également. Les autres rhums produits sur l'île sont des rhums industriels.

La maison coloniale Saint Aubin appartenait jadis au propriétaire des plantations de cannes à sucre de la localité. Elle a été rénovée et propose actuellement des chambres d'hôtes. Elle fait partie des monuments classés au titre du patrimoine de l'île Maurice.

L'ensemble du Domaine Saint Aubin forme, avec l'usine de thé Bois Chéri et le Domaine des Aubineaux, la "route du thé", un parcours touristique de l'île Maurice.  

Bel Ombre, parcours de golf
Parcours de golf Heritage Telfair, 18 trous par 72, à Bel-Ombre au sud de l'île Maurice.

Le parcours de golf Heritage Le Telfair 18 trous par 72 sur 6498 m. est situé à Bel-Ombre à proximité des hôtels Heritage Le Telfair et Heritage Awali ainsi que du C-Beach club sur la côte sud de l'île Maurice. Un parcours d'initiation de 9 trous par 3 y est annexé. Ce golf, créé en 2004, fait partie des infrastructures touristiques nouvelles de la région.

C'est aussi sur la côte sud de Maurice que se trouve le petit musée en l'honneur de Robert Edward Hart (1891-1954). Robert Edward Hart était le bibliothécaire du Mauritius Institute à Port Louis et un célèbre poète. A sa mise en pension en 1941, il déménagea à Souillac. Après son décès, son bungalow a été transformé en un musée à sa mémoire.

Thé Bois Chéri
Usine de thé de Bois Chéri dans le sud de l'île Maurice. Sur la photo: rouleau magnétique qui sépare les fibres des feuilles de thé préalablement déchiquetées.

L'usine de thé de Bois-Chéri est située au milieu des plantations à seulement quelques kilomètres de Grand Bassin au Sud de l'île Maurice. Un musée est annexé à l'usine tandis qu'un restaurant - salon de dégustation se situe un peu plus loin dans un joli environnement. Le tout est ouvert aux visiteurs.

Les feuilles de thé récoltées sont laissées sécher 24 heures. Elles sont ensuite déchiquetées en très petits morceaux dans des broyeurs. Après fermentation, elles sont chauffées 10 minutes pour éliminer l'humidité restante. Après, des rouleaux électrostatiques retirent les fibres du reste des feuilles. Puis, le tamisage trie les morceaux de feuilles selon leur dimension.

Après un stockage  dans un endroit sec, on y ajoute des arômes artificiels comme ceux de la
 vanille de Madagascar ou divers autres provenant de Grasse (France). Pour obtenir le thé noir, on ajoute du thé du Sri Lanka. Finalement a lieu l'empaquetage soit en vrac dans des paquets soit dans les petits sachets bien connus.

Le thé a perdu beaucoup de son importance dans l'économie de l'île Maurice. C'est encore cependant la deuxième industrie agricole du pays, après la canne à sucre. Les plantations qui subsistent sur l'île sont concentrées autour de trois usines, Chartreuse et Cordon étant les deux autres usines. 


Boire du thé est une tradition bien ancrée dans la population mauricienne. Les Mauriciens préfèrent le thé au café et consomment en moyenne 1 kg par habitant. Le thé mauricien est destiné principalement à la consommation nationale. Maurice n'est pas en mesure de concurrencer de grands producteurs de thé comme l'Inde et le Sri Lanka  qui produisent du thé à des altitudes sensiblement plus élevées (et dès lors de meilleure qualité) et avec des coûts de main d'oeuvre souvent plus avantageux.

Vous trouverez davantage de photos sur la culture et la fabrication du thé au Sri Lanka ici


 

Voyez aussi

Maurice > Photos et récits > Bel-Ombre

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2020 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage à l'Ile Maurice avec de jolies photos.