Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Photos et récits > Antananarivo

Photos d'Antananarivo, capitale de Madagascar: le quartier d'Antaninarenina (ville haute) avec le Palais présidentiel, la Banque centrale de Madagascar et les célèbres escaliers de Tananarive.  

Palais présidentiel d'Antananarivo
Le Palais présidentiel (Ambohitsorohitra) dans la ville haute d'Antananarivo, Madagascar.

D'abord siège de l’administration coloniale française, puis de l'Ambassade de France durant les premières années qui suivirent l'indépendance du pays, le Palais d’Ambohitsorohitra est depuis 1975 le Palais de la Présidence de Madagascar. C'est l’Amiral Didier Ratsiraka qui en fit à cette époque la résidence présidentielle et le centre du pouvoir national avant d'aller s'installer à Iavoloha en 1991.  

Le Palais présidentiel d’Ambohitsorohitra est situé face à la Place de l'Indépendance à Antaninarenina), l'un des quartiers de la ville haute de Tananarive où l'on trouve également des bâtiments administratifs, des  banques, des hôtels et commerces ainsi que la rue des bijoutiers. C'est dans ce quartier qu'en février 2009, des manifestants qui tentaient de prendre d'assaut le palais présidentiel d'Ambohitsorohitra furent tués par des militaires
, peu avant le push qui renversa le Président Ravalomanana.

Edifié aux débuts des années 1890 par l'architecte français Anthony Jully, le palais présidentiel  d’Ambohitsorohitra est l'une des plus anciennes constructions en pierres et briques de Tananarive. C'est aussi l'un des édifices les plus prestigieux de la ville. Le salon, long de 24 mètres, et la jolie salle à manger figurent parmi les pièces les plus remarquables du Palais.

La résidence officielle du président de Madagascar est établie dans le second Palais présidentiel, celui d'Iavoloha qui se trouve 15 km au sud de Tananarive. Les Conseils de ministres se tiennent généralement au Palais d'Iavoloha.

Banque Centrale de Madagascar à Tananarive
La Banque Centrale de Madagascar à Tananarive, Madagascar.

La Banque Centrale de Madagascar est l'institut d'émission et l'autorité monétaire du pays. Son siège, bien protégé, est situé à proximité immédiate du Palais présidentiel d’Ambohitsorohitra dans la ville haute de Tananarive.

Antananarivo (Tananarive en français) située dans les Hautes Terres au centre du pays, à pas moins de 350 km du port de Tamatave sur la côte Est.

Antananarivo est historiquement le siège de la dynastie Merina qui unifia le pays sous son autorité et qui, par ailleurs, aménagea les plaines environnantes en fertiles rizières aptes à nourrir une importante population. Après la destitution de la monarchie merina en 1897, le pouvoir occupant français garda Tananarive comme centre du pouvoir dans la colonie. Les pères de l'indépendance du pays ne renièrent pas ce passé prestigieux et firent de la ville la capitale de Madagascar.

Aujourd'hui, Antananarivo est une immense agglomération de 2 millions d'habitants. Le fait que la deuxième métropole du pays, la ville portuaire de Tamatave, ne compte que 250.000 habitants fait clairement ressortir l'importance nationale d'Antananarivo.


Les escaliers de Tananarive
Les escaliers de Tananarive (Madagascar): les escaliers d’Ambondrona et d’Antaninarenina.
Vue prise au départ de la Place de l'Indépendance.

Bâtie au milieu de collines, Tananarive est une cité tout en relief qui s'étage entre 1240m et 1470m d'altitude. Elle compte de nombreuses rues en pente et d'innombrables escaliers, dont certains sont aménagés en marchés. Avec notamment l'avenue de l'Indépendance, ces escaliers font partie des endroits les plus animés de la ville. Parmi les plus fréquentés figurent l’escalier d’Antaninarenina et, son vis-à-vis, l'escalier d’Ambondrona. Ils relient ces deux quartiers au marché d'Analakely dans le bas de la ville. Chacun de ces deux escaliers compte 167 marches.

Avec ses 416 marches, l’escalier Razafindrazay, qui relie directement Mahamasina à  la cathédrale d’Andohalo, est le plus long de Tananarive tandis que l’escalier d’Ambohitjatovo est celui qui présente la pente la plus raide.
 
Le relief de la ville a aussi conduit au percement, à l'époque coloniale française, de deux tunnels qui sont encore en fonction aujourd'hui: le tunnel Garbit vers Anosy percé en 1932 et le tunnel d'Ambanidia vers les quartiers du sud-est creusé en 1938.

Contrairement à d'autres villes magaches, il n'y eut jamais à Tananarive de ville blanche séparée de la ville indigène.


 

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2020 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage et de tourisme à Madagascar avec de nombreuses photos.