Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Photos et récits > Rova d'Ambohimanga

Photos du Rova d'Ambohimanga ("colline bleue"), colline sacrée située au nord d'Antananarivo, Madagascar (première partie).

Portail de la colline d'Ambohimanga, près de Tananarive
Ambatomitsangana ("A la pierre levée"), principal portail d'accès à la colline royale d'Ambohimanga, au nord de Tananarive, Madagascar.
Portail avec son poste de guet et son énorme pierre circulaire de plus de 4 mètres de diamètre et de 30 cm d'épaisseur qui était roulée jadis chaque soir par plus d'une dizaine d’hommes pour en condamner l’entrée.

A Madagascar, l'émergence de seigneurs locaux s'est traduite, à partir du XVe siècle, par la construction de rova, cad d' enclos royaux fortifiés construits sur les collines faciles à défendre.

Située à quelque 20 km au nord d’Antananarivo, le rova d'Ambohimanga ou « colline bleue » est le berceau de la dynastie qui est à l’origine du pays actuel de Madagascar.

Ambohimanga ("la colline bleue") est, en effet, le siège du roi
Andrianampoinimerina qui, à la fin du 18ème siècle, parvint à à réunifier les Merinas - peuples occupant la partie nord des Hautes Terres au centre de Madagascar - et initia l’unification de la Grande Ile. Ambition parfaitement illustrée par son mot d'ordre: "la mer est la limite de ma rizière". L'unification du pays fut en grande partie achevée par son fils.

Par la suite, la capitale du royaume fut transférée à Tananarive vers 1794. Mais, Ambohimanga resta la résidence d’été des souveraines qui dirigèrent le pays et, abritant les restes des rois décédés, prit le statut de capitale religieuse.

La colline royale d'Ambohimanga se compose notamment d'une cité royale, d’arbres royaux, d’une place de justice, d’une place publique et d'un ensemble de lieux sacrés. La position géographique de la colline à une altitude de 1300 mètres offre une vue panoramique circulaire sur toute la région, ce qui en faisait une résidence défensive idéale. Le point de vue Ambatomiantendro, fréquenté jadis par le jeune Andrianampoinimerina, reste encore accessible. Toutefois, l'astrologue du roi occupait une colline voisine (Mangabe) plus élevée.

La porte Ambatomitsangana est le portail solennel édifié par le roi Andrianampoinimerina au nord-ouest de la cité royale d'Ambohimanga. Il faisait partie de la grande enceinte et du fossé de protection qui ceinturaient la colline en 1787. Réservé au passage des souverains et de vivants, il était interdit d’y faire passer des cortèges funèbres. L'usage de chaque porte était strictement réglementé.
 

La cité royale d'Ambohimanga comprend principalement le palais du roi Andrianampoinimerina, les palais d’été des reines malgaches, une fosse à bœuf (fahimasina) réservée aux boeufs volavita (noir au front blanc) et malaza (rouge entier) destinés aux sacrifices, deux bassins sacrés (les piscines royales), un poste de guet, une pierre sacrificielle et surtout quatre tombeaux royaux, le tout situé dans un enclos. Les étapes politiques successives de l’histoire de Madagascar se reflètent clairement dans la disposition et le style architectural de ces divers bâtiments, strictement malgaches d'abord, d'influence européenne ensuite. 

La petite place dite "Ambatorangotina" était l'endroit où les décrets royaux étaient proclamés et où le roi rendait la justice, à l'ombre d'un figuier (amontana), debout sur une pierre sacrée (qui le surélevait et lui évitait de toucher le sol impur). La grande place, dite de "Fidasiana" située devant le mur du Rova, était le lieu de fêtes et rassemblements plus importants. Un canon était utilisé pour convoquer la population à un rassemblement.

Le roi et la reine, souvent de petite taille, étaient généralement surélevés (le support étant dissimulé sous les vêtements de la reine).

Le site comprend aussi la source sacrée d’Andranomboahangy - source naturelle qui coule encore aujourd'hui - ainsi que le lac sacré d'Amparihy, lac artificiel qui était utlisé entre autres pour la circoncision des jeunes princes.

La forêt environnant le site faisait partie du domaine royal et était protégée: il était interdit d'y mettre le feu ou de la couper. Par contre, les parties basses de la colline sacrée et la vallée était utilisée pour produire le riz. 
 
Associée à un fort sentiment d'identité nationale, la colline royale d'Ambohimanga conserve aujourd'hui son caractère sacré. En dehors du Rova de Manjakamiadana (le Palais de la Reine) à Tananarive, c'est le principal rova qui subsiste à Madagascar. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Des arbres de la place Fidasiana ont été durement touchés par le cyclone Giovanna début 2012.

Rova d'Ambohimanga, Madagascar
Enclos du Rova d'Ambohimanga, à 21 km au nord d'Antananarivo, Madagascar.
Outre l'enceinte du complexe royal et l'un des portails d'entrée, on aperçoit partiellement sur la photo les palais d'été des reines malgaches.

Faute de ciment, l'enceinte fortifiée Mahandry qui entoure la cité royale a été maçonnée avec une mixture à base d'oeufs, ce qui nécessita d'immenses quantités  (16 millions, dit-on) d'oeufs. Des trois enceintes d'Ambohimanga, c'est la seule qui subsiste.

Palais royal d'Andrianampoinimerina à Ambohimanga
Mahandrihono, le Palais du roi Andrianampoinimerina à Ambohimanga, au nord de Tananarive (Madagascar).

Le Mahandrihono, Palais du roi Andrianampoinimerina, a été fidèlement conservé. Seule la couverture de toiture originellement en chaume a été remplacée par des bardeaux. C'est une case de palissandre noir, qui abrite encore le lit du roi et celui de la reine ainsi que divers articles tels que des armes (lances, boucliers,...), des tambours, des talismans et des ustensiles de cuisine.

La case, surélevée par rapport au niveau du sol, consiste en une seule pièce. La toiture est supportée par des piliers de palissandre de 10 mètres de haut qui ont été amenés de l'Est de l'île par de nombreux porteurs sans les laisser toucher terre afin de ne pas les souiller. A l'intérieur, le pilier central divise la case en 4 parties. L'espace est organisé en fonction du cadran astrologique malgache, chaque élément étant mis à la place qui lui convient en fonction de l'harmonie de l'homme avec son environnement. Le lit du roi, haut perché était situé au nord, direction noble, tandis que le lit de la reine se trouvait plus bas du côté opposé. Le foyer était placé au centre, les ustensiles de cuisine au sud et les armes à l'ouest. Les rayons de soleil pénétrant par une ouverture de la case y indique l'heure.

Lorsque la reine recevait des visiteurs à l'intérieur de la case, le roi grimpait sur une plateforme sous la toiture et entendait la conversation sans être vu, mais laissait tomber un petit cailloux pour communiquer avec la reine en cas de besoin.

Une plaque commémorative est apposée sur le Palais. Selon la tradition, on entre dans la Case royale d'abord par le pied droit et on en resort à reculons, sans tourner le dos aux occupants.

Pavillons royaux à Ambohimanga
Pavillons royaux d'Ambohimanga, au nord de Tananarive, Madagascar.
 
Outre la case du roi Andrianampoinimerina, le complexe royal d'Ambohimanga comprend deux pavillons en bois à étage dotés de balustrades, qu'occupaient les reines Ranavalona I et Ranavalona II en été alors que la capitale du Royaume était établie à Tananarive. Dans le plus grand pavillon (Mahandry), la salle de réception contient entre autres le miroir qui permettait à la reine de surveiller qu'aucun poison n'était mêlé à ses plats.

Au centre de la photo: le Tranofitaratra (maison de verre), petit pavillon flanqué de 4 parois de verre. C'est la salle des Conseils des ministres, dessinée par Jean Laborde.
A droite de la photo: une partie de la résidence d'été (Fandriampahalemana) des reines malgaches.


 

Liens

Rova d'Ambohimanga
Page d'information de l'UNESCO sur le Rova d'Ambohimanga situé au nord de Tananarive, à Madagascar.
Colline royale d’Ambohimanga
Page d'information du ministère malgache de la culture sur la Colline royale d’Ambohimanga.

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2020 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage et de tourisme à Madagascar avec de nombreuses photos.