Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Photos et récits > Fabrication de papier Antaimoro à Ambalavao

Photos de la fabrication de papier Antaimoro à Ambalavao, Madagascar: la pâte à papier, la fabrication des feuilles, la décoration et le sèchage du papier.

Nous vous proposons plusieurs galeries de photos d'Ambalavao: la première est consacré à son fameux marché des zébus, la seconde, ci-dessous, à sa fabrique de papier Antaimoro, une troisième à ses ateliers de tissage de soie sauvage et la quatrième à la faune de la réserve privée Ny Anja située dans les environs. D'autres albums présentent des photos du Parc National d'Andringitra.

Papier Antaimoro à Ambalavao: la production de la pâte à papier
La fabrication de papier Antaimoro à Ambalavao (Madagascar): la production de la pâte à papier.

Située sur la RN 7 à 56 km au sud de Fianarantsoa, Ambalavao est une bourgade célèbre pour sa fabrication artisanale de papier Antaimoro (que l'on écrit aussi Antemoro).

Les Antaimoros forment un peuple du sud-est de Madagascar qui occupe notamment la côte orientale du pays. Ils sont connus notamment pour la fabrication, à partir de fibres végétales, du papier qui porte leur nom. A l'origine, ce papier, proche du papyrus, fut fabriqué par des Antaimoros, convertis à l'Islam, pour servir de support à la retranscription des versets du Coran.

En 1936, un planteur français, P. Mathieu, parvint à obtenir les secrets de fabrication des Antaimoros et commença la production de ce papier en dehors de sa région d'origine et à plus grande échelle. L'exploitation qui reste cependant artisanale fut poursuivie ensuite par Mr Ragon qui s'installa à Ambalavao. La production se fait dans un atelier situé dans l'enceinte de l'hôtel  "Aux Bougainvillées".

Ce papier, réputé dans le monde, résiste très bien au temps.C'est un papier filandereux de couleur beige clair, uni ou décoré.

La matière première est constituée de morceaux d'écorces d'une variété de mûriers, les arbustes Avohas, qui proviennent du Sud de Madagascar. La première étape consiste à les faire bouillir pendant 3-4 heures habituellement le matin. Ensuite, après un rinçage et un tri, les fibres sont martelées, écrasées avec des maillets pour en faire une sorte de pâte. On en fait des portions de pâte sous forme de boules. Pour produire une feuille de 1,50 m sur 0.75 m, on fait une boule de 400gr.
 
Fabrication des feuilles de papier Antaimoro à Ambalavao
La fabrication des feuilles de papier Antaimoro à Ambalavao (Madagascar): la pâte à papier diluée est étendue sur une toile de coton, puis l'eau est évacuée.

La portion de pâte est ensuite diluée pour pouvoir l'étaler aisément dans un moule en bois sur une toile de coton. Opération délicate puisque l'étalement doit être uniforme et de l'épaisseur requise. Une fois la pâte correctement répartie, on laisse s'écouler l'eau, laissant la pâte finement étalée sur le support en coton. 

Papier Antaimoro à Ambalavao: la décoration
La fabrication de papier Antaimoro à Ambalavao (Madagascar): décoration des fruilles de papier avant sèchage.

La pâte à papier est alors découpée et décorée sur son support en fonction de la nature du produit à fabriquer: décorations, papier à lettres, enveloppes, albums photos, livrets, pochettes et autres.

A cet effet, l'artiste utilise des pétales de fleurs, des feuilles et fibres récoltées et utilisées selon son inspiration. L'artiste les appose sur la pâte à papier et les recouvre d'une fine couche de pâte diluée pour en assurer l'adhésion.   

Papier Antaimoro à Ambalavao: le sèchage
La fabrication de papier Antaimoro à Ambalavao (Madagascar): le sèchage des feuilles de papier au soleil.

Les panneaux sont ensuite mis à sécher au soleil. Une fois la pâte à papier bien sèche, il suffit de détacher aisément le papier de son support avec un couteau. Les feuilles de papier obtenues sont ensuite pliées, reliées avec du raphia et reçoivent les dernières autres manipulations pour en faire les divers produits voulus.

Les produits finis sont en vente dans la boutique jointe à l'atelier. L'accès au site et aux démonstrations est gratuit. Mais, les ventes à la boutique se font à prix fixes.

En saison, cet artisanat attirent pas mal de touristes de passage vers le Sud ou vers les parcs nationaux (Andringitra) et réserves (Anja) de la région. Lors de notre visite, les démonstrations et, semble-t-il, les travaux effectifs étaient réalisés par des femmes.


 

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2019 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage et de tourisme à Madagascar avec de nombreuses photos.