Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Photos et récits > Ifandana et Ihosy (Bara)

Photos du rocher d'Ifandana et de la ville d'Ihosy, capitale du peuple Bara, à Madagascar.

Rocher d’Ifandana , le "bonnet d'évêque", à Madagascar

Le rocher d’Ifandana , le "bonnet d'évêque", à Madagascar.

Le rocher d’Ifandana est situé à un peu plus d'une quinzaine de kilomètres au sud-est d'Ambalavao. Onl' aperçoit de la Route Nationale vers Ranohira au Sud du pays. Ce rocher fut le lieu du suicide collectif de ceux qui préférèrent se donner la mort et se jeter du haut du rocher plutôt que de se soumettre à la domination du roi merina Radama I.
 
Ihosy, capitale des Baras
La ville d’Ihosy, capitale des Baras, à Madagascar.

Une fois sorti des Hautes Terres un peu après Ambalavao, le voyageur qui parcourt la route nationale 7 vers le sud entre dans le pays Bara et ses immenses plaines herbacées caressées par les vents.

La ville d’Ihosy, carrefour routier des routes nationales No. 7 (Antananarivo -Tuléar)
et RN 13 (Ihosy - Fort-Dauphin), ainsi que de la route nationale 27 (Ihosy - Farafangana), est considérée comme étant la capitale du peuple Bara. 

Les Baras sont un groupe ethnique de Madagascar et représenteraient 3% de la population totale du pays. L
es Baras vivent sur les plateaux du sud, avec Ihosy et Betroka comme principales villes, ainsi que dans la région de l'Isalo. Ils sont connus pour être de bons éleveurs, ce qu'attestent leurs grands troupeaux de zébus que l'on aperçoit dans la savane.

Souvent les B
aras sont de grande taille et d'allure mince. Comme les Sakalavas, les Baras sont d'origine bantoue. Ils auraient quitté leur territoire à l'est de la Grande Ile il y a deux cents ans suite à des migrations d'autres peuples alliés aux Mérina et se seraient déplacés vers l'ouest. Ils ont la réputation d'être de bons guerriers. Les jeunes garçons sont initiés aux rodéos et à une espèce de lutte à mains nues entre deux hommes ("ringa").

Les Baras sont particulièrement respectueux du culte des ancêtres et ont un fort sentiment d'appartenance à leur ethnie.

Troupeau de zébus chez les Baras, à Madagascar
Troupeau de zébus dans la savane chez les Baras, à Madagascar.

Pour le Bara, avoir du bétail, c'est manifester sa richesse et mériter le droit au respect. Chaque éleveur bara connaît parfaitement ses bêtes et les détails de leur robe.

Dans les familles riches, les grands-parents et les parents offrent des zébus à leur descendance dès l'enfance, à leur mariage ou encore par anticipation de leur héritage (dans ce dernier, le cas échéant, avec, en contrepartie, une obligation de nourrir le donataire). Pour le pauvre, il est quasi impossible de fonder un troupeau avec le produit de ses cultures comme seule source de financement. Le vol de zébus devient alors une nécessité. 

A l'époque des rois bara, le vol de bétail à l'intérieur du royaume était puni tandis qu'il était glorifié quand il avait lieu dans les tribus étrangères.

Comme déjà signalé ailleurs, la razzia sur quelques zébus reste aujourd'hui une tradition bien ancrée chez les jeunes gens bara et un acte de bravoure qui marque leur passage à l'état d'adulte. Les voleurs de zébus (dahalos) opèrent en groupes, coupent les traces du bétail volé par la traversée de rivières, tuent les bêtes les plus lentes (ralentissant par la même occasion les poursuivants trop accaparés par la viande disponible), tournent autour de villages pour que les traces soient effacées par celles des déplacements du bétail local et, plus loin, ils dispersent les bêtes par division du troupeau et par des échanges.

Cette coutume ancestrale ne doit pas être assimilée aux vols massifs de zébus par des bandes mafieuses armées que l'on observe ces derniers temps dans différentes contrées du pays. Au contraire, la violence de ces grands vols menace le mode de vie pastoral des Baras. Une autre forme de banditisme est apparue plus au sud: la découverte de saphirs à Ilakaka a la fin du 20ème siècle a attiré pas mal d'aventuriers et le volume d'argent échangé provoque des tensions.


 

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2020 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage et de tourisme à Madagascar avec de nombreuses photos.