Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Photos et récits > Propithèques à diadème

Photos de Propithèques à diadème du Parc national Mantadia - Andasibe, à Madagascar.

Propithèque à diadème, Parc national Mantadia - Andasibe à Madagascar
Propithèque à diadème (Propithecus diadema) de la réserve Périnet, Parc national Mantadia - Andasibe, à Madagascar.

Les propithèques, plus connus sous le nom de sifakas, sont des grands lémuriens diurnes qui ont un pelage dense et luxuriant ainsi qu'une queue aussi longue que le corps, voire plus. Ils ont de longs et puissants membres inférieurs qui leur permettent de faire des sauts énormes. Leurs membres avant sont plus petits. Ces animaux aiment s'exposer au soleil.

Les propithèques appartiennent à la famille des Indridés, qui comprend également les Indris et les Avahis. Ils sont endémiques de Madagascar. Leur espérance de vie est d'environ 18 ans. La femelle est dominante.

Propithèque à diadème de la réserve Périnet
Propithèque à diadème (Propithecus diadema) de la réserve Périnet (Analamazaotra), Parc national Mantadia - Andasibe, à Madagascar.
Propithèque se prélassant au soleil.


Le Propithèque à diadème ou Sifaka à diadème est le plus gros des propithèques et, après l'indri indri, le plus grand de tous les lémuriens. L'adulte peut mesurer jusqu'à 105 centimètres, la queue à elle seule faisant quasi la moitié de la longueur. Il pèse entre 6,0 et 8,5 kg 

Le Propithèque à diadème est aussi l'un des propithèques les plus colorés et probablement l'un des plus beaux. Son visage gris foncé ou noir visage est encadré d'un pelage blanc et une tache noire décore le dessus de sa tête, d'où son nom.

Il a une fourrure longue et soyeuse, généralement grise sur le dos. Ses mem
bres sont couverts d'orange or et ses mains et pieds noirs. Sa queue est blanche ou grise. Cependant, les teintes varient avec l'espèce et certains individus ont un pelage noir sur le dos et des taches blanches sur la face.

Le sifaka à diadème vit en groupes d'une dizaine de membres comprenant quelques adultes mâles et femelles et leur jeune progéniture. Il se nourrit de feuilles, graines et fleurs. Il a besoin d'un large territoire (de 25 à 50 ha).

L'accouplement a lieu entre janvier et mars et le seul petit naît après une gestation de 170 à 180 jours. Le nouveau-né s'accroche d'abord au ventre de sa mère puis se place sur son dos. Il est une proie pour les prédateurs dont le fossa.

Il vit dans les forêts humides de l'Est de Madagascar. En raison de la réduction de son territoire, c'est une espèce en danger selon la classification de l'UICN. Elle figure à l'annexe I de la CITES cad  interdite à l'exportation.

Sifaka à diadème à Madagascar
Sifaka à diadème (Propithecus diadema) de la réserve Périnet, Parc national Mantadia - Andasibe, à Madagascar.
Sifaka se nourrissant de feuilles.

La réserve de Périnet (réserve spéciale d’Analamazaotra) est la plus ancienne des deux aires protégées qui constituent le parc national de Mantadia - Andasibe, 140 km à l'Est d'Antananarivo.

Plus de photos du sifaka à diadème ici.

Voyez aussi d'autres photos de la Réserve d'Analamazaotra du Parc national Mantadia - Andasibe:
-- indri indri
-- avahi et indri indri


 

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2019 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage avec de nombreuses photos de Madagascar.