Annuaire et guide de voyage

Madagascar
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Madagascar > Photos et récits > Tamatave et Foulpointe

Photos de Tamatave et de Foulpointe sur la côte orientale de Madagascar.

Port de Toamasina (Tamatave) à Madagascar
Port de Toamasina (Tamatave) sur la côte est de Madagascar.

Toamasina est une ville portuaire située sur la côte orientale de Madagascar. C'est la deuxième ville la plus importante et le plus grand port du pays. Les Français et les Anglais, à tour de rôle, étaient présents dans la ville avant même que l'ile ne devienne une colonie française. En 1927, un terrible cyclone et un raz de marée dévasta la ville, ses constructions en bois et son port. Il fallut tout reconstruire en dur avec le soutien de l'étranger.

Toamasina est aussi un centre de communication ferroviaire, routier, maritime et aérien. La ville est reliée à Antanarivo par la route Nationale 2 de 370 km. Elle dispose d'un aéroport qui assure des liaisons aériennes principalement avec la capitale du pays, l'île Sainte Marie et l'île de La Réunion. Elle est le terminus nord du Canal de Pangalanes venant de Mananjary et celui de la ligne de chemin de fer venant de Moramanga, pour le transport de personnes, et d'Antananarivo pour le trafic de marchandises.

L'industrie locale, constituée principalement par la raffinerie de pétrole qui approvisionne entre autres la capitale, se développe avec le projet minier d'Ambatovy qui vise à exploiter les ressources de la région en nickel, en cobalt.

Au nombre des artères les plus importantes de la ville, on compte la large avenue de l'indépendance bordée de palmiers, le boulevard Joffre, (artère commerciale) et le boulevard Ratsimilaho en front de mer, long de 6 km, qui est très fréquenté. Il est déconseillé de se baigner le long des plages parce que les eaux seraient fréquentées par des requins attirés par les abattoirs de la ville.

Toamasina est une ville cosmopolite et le fief des Betsimisaraka, l'ethnie la plus important de l'île après celle des Merina qui occupent les hautes terres au centre du pays. Toamasina abrite le musée régional de l'Université de Taomasina. Ce petit musée est dédié principalement au patrimoine culturel betsimisaraka et notamment à leurs instruments de musique et de chasse.  En dehors de la ville, les principales attractions touristiques sont le Parc zoologique de l'Ivoloina, 14 km au nord de la ville, et la Palmeraie de l’Ivondro avec ses 3000 ha plantés de palmiers à huile, une vingtaine de kilomètres au sud. 

Plage de Foulpointe à Madagascar
Plage de Foulpointe sur la côte orientale de Madagascar.

Foulpointe (Mahavelona) est la principale station balnéaire de la côte est de Madagascar. La côte y est protégée par une barrière de corail.

C'est la destination balnéaire préférée des familles aisées de Tamatave et d'Antananarivo, bien que les plages de Vatomandry, bien plus au sud, soient plus proches de la capitale. La qualité des services hôteliers, l'attrait de la plage de sable et sans doute surtout le calme des eaux de l'océan expliquent la préférence donnée à cette petite station, sans nullement l'encombrer. Si l'on s'aventure le long de la plage de Foulpointe, un peu plus loin que le village, on quitte le récif corallien: les eaux de l'océan deviennent plus tumultueuses et des pêcheurs choisissent l'endroit pour s'approvisionner.

Foulpointe est situé près de 60 km au nord de la ville de Toamasina à laquelle elle est reliée par la route nationale 5, parfois en piteux état. Une trentaine de kilomètres plus au nord se trouve une autre station balnéaire, Mahambo. Plus petite et peu fréquentée, celle-ci a la faveur des surfeursLes vacanciers qui désirent bénéficier d'autres options balnéaires à l'est de Madagascar se rendront à l'île Sainte Marie. 

Fort Manda de Foulpointe  à Madagascar
Murailles du Fort Manda Fort de Foulpointe (Mahavelona) sur la côte orientale de Madagascar.

Foulpointe est aussi connu pour son fort merina, le Manda Fort, construit entre 1826 et 1831 pendant le règne de Radama I. Actuellement situé dans la forêt juste au nord du village du fait de l'ensablement de la côte, il était situé à l'origine en bordure de l'océan dans une position stratégique qui lui permettait de contrôler le trafic maritime dans la passe de la barrière de corail, en particulier de prévenir toute intrusion française.

Le fort a une double enceinte circulaire d'un diamètre de 70 m et une hauteur de 6 m. Les murs ont été construits avec un ciment constitué de coraux pilés et oeufs. A l'intérieur du fort subsistent les murs du corps de logis, de la cuisine et de la prison et à l’extérieur ceux d’une poudrière. Un puit alimentait le fort.

Le Fort Manda de Foulpointe était armé de canons anglais dont quelques exemplaires subsistent. Il faisait partie d'un dispositif complété  par d'autres batteries situées dans les environs proches et par un fort de repli établi à une vingtaine de kilomètres ainsi que par d'autres forts côtiers. Plusieurs milliers de soldats de l’armée royale malgache y étaient cantonnés en permanence et repoussèrent les premières tentatives d’invasion françaises.

Ce dispositif n'empêcha pas plus tard les troupes françaises de mettre le pied sur le territoire malgache et finalement de faire de l'île une colonie à la fin du 19ième siècle. Le fort fut abandonné pendant l'époque coloniale, mais servit de refuge aux enfants, femmes et vieillards pendant l'insurrection de 1947.


 

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2020 WillGoTo. Tous droits réservés.

Guide de voyage avec de nombreuses photos de Madagascar.