Annuaire et guide de voyage

Mexique
English Français Deutsch Nederlands Italiano Español

Mexique > Photos et récits > L'Hacienda Sotuta de Peon et la production de sisal

 Photos de l'Hacienda Sotuta de Peon et de la production de sisal au sud de Merida dans l'Etat du Yucatán au Mexique.

Plantations d'Agave sisalana au Mexique
Plantations d'Agave sisalana de l'hacienda Sotuta de Peon au sud de Merida dans l'Etat du Yucatán au Mexique.

Le sisal (henequén en espagnol),  fibre issue de la culture de l'agave sisalana, sert à fabriquer notamment des cordages et des tapis. Il était déjà utilisé par les Mayas. Au XIXe siècle et au début du XXe, beaucoup d'haciendas du Yucatán et en particulier de la région de Merida produisaient du sisal et l'exportaient dans le monde entier.

A cette époque, le sisal, appelé l'or vert, faisait la prospérité du Yucatán qui produisait 90% des cordes et sacs utilisés dans le monde. L'exportation se faisait d'abord par le port de Sisal (au point de donner son nom à cette fibre d'agave), remplacé à partir des années 1880 par celui de Progreso qui fut relié à Merida par chemin de fer.

On dit que Merida, appelée la Ville blanche, abritait à cette époque plus de millionnaires que n'importe quelle autre ville du monde. Pas moins de 3.500 moulins à vent pompaient l'eau pour alimenter la ville.

Fibres de sisal
Fibres provenant des feuilles de sisal séparées sur des crochets à l'hacienda Sotuta de Peon au sud de Merida dans l'Etat du Yucatán au Mexique.

La constitution d'une entente des principaux opérateurs finit par éliminer beaucoup de plus petits producteurs et contrôler la quasi-totalité du marché en 1910.
 
Cependant, en raison de l'apparition de fibres synthétiques et l'introduction de plantations de sisal dans d'autres pays (principalement Brésil, Tanzanie, Madagascar et Kenya), la production de sisal du Yucatan déclina rapidement. D'un maximum de 160.000 tonnes dans les années 1930, elle est tombée aujourd'hui à seulement 5.000 tonnes par an et n'est plus vendue que sur le marché local.

Actuellement, plusieurs des haciendas de Yucatán sont en ruine ou ont pu être reconverties notamment en hôtels ou en musées tandis que d'autres continuent l'exploitation. C'est le cas de l'Hacienda Sotuta de Peon située à une trentaine de kilomètres au sud de Merida. Ouverte aux visiteurs, cette hacienda fait office de musée vivant de la production de sisal. La visite inclut celle de l'ancienne habitation coloniale, des installations industrielles et des champs de culture.

Les feuilles de sisal ne peuvent être récoltées que sur des plantes d'au moins sept ans. La plante meurt au bout de 15/20 ans.

A l'origine, la séparation des fibres se faisait à la main sur des crochets. Elle s'est faite sur des machines à partir des années 1860. Après séchage, le sisal était soit assemblé tel quel en ballot par un système de presse soit utilisé pour produire mécaniquement des cordes de différentes épaisseurs (le nombre de fibres tressés détermine l'épaisseur de la ficelle et le nombre de ficelles tressées détermine l'épaisseur du cordage) qui sont ensuite embobinées.

Les machines utilisées par les haciendas venaient de l'étranger.


L'Hacienda Sotuta de Peon près de Merida
Séchage du sisal au soleil à l'hacienda Sotuta de Peon au sud de Merida dans l'Etat du Yucatán au Mexique.

Le retour en vogue des fibres naturelles notamment dans l'aménagement intérieur des habitations et dans l'emballage de produits agricoles ainsi que l'utilisation des résidus de sisal pour la production de bioéthanol font espérer une reprise de la production de sisal au Yucatán. A cette fin, les autorités de l'Etat du Yucatan ont récemment alloué des subsides aux producteurs locaux pour soutenir les producteurs.

Voyez plus de photos de Merida et des environs: le patrimoine de Merida et le Paseo de Montejo à Merida.


Liens

PublicitéAjouter un lien - Rectifier un lien - Décharge de responsabilité -  Contactez-nous
Ajouter aux favoris -  Lien vers WillGoTo - Annuaire voyages

Copyright © 2020 WillGoTo. Tous droits réservés.

Photos de l'Hacienda Sotuta de Peon et de la production de sisal au sud de Merida dans l'Etat du Yucatán au Mexique.